Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /var/www/vhosts/tributum.be/httpdocs/app/frontend/model/IniLang.php on line 68
Comment et où trouver un bon comptable?
  • +32 (0) 473 473 000

Comment et où trouver un bon comptable?

Publié le Comment et où trouver un bon comptable?

Où et comment trouver un bon comptable à Bruxelles? Qui de vous n'a pas entendu cette question de la part d'un ami ou d'une connaissance proche? Il est vrai que, que ce soit pour trouver un expert fiscal mais aussi pour le choix d'un médecin, on n'est jamais trop prudent.  

Mais d'abord, que recouvre le mot de "comptable"? En fait, pas mal de choses, le langage courant en Belgique utilise en effet le terme de "comptable" dans une acception très large: on entend par exemple souvent la question: "connais-tu un bon comptable pour ma déclaration fiscale" ? La personne dont l'assistance est recherchée plus spécifiquement ici est plutôt un expert fiscal ou un fiscaliste qualifié. Autre exemple: votre voisin va ouvrir un commerce d'épicerie fine, et doit donc tenir légalement une comptabilité en parties doubles: le professionnel qu'il recherche sera d'abord qualifié en encodages comptables et en déclarations TVA, le tout avec une bonne organisation, permettant d'aboutir à un compte d'exploitation trimestriel indispensable à la gestion courante (*).

Dernier exemple: occupé professionnellement en Belgique, vous êtes non-résident ou expatrié, et votre déclaration fiscale belge est sensiblement plus compliquée à compléter: un comptable ne pourra probablement que moins facilement vous aider: cherchez plutôt l'appui d'un conseil fiscal confirmé ou d'un fiscaliste international expérimenté.

La législation belge sépare d'ailleurs bien les deux professions: les comptables sont chapeautés par L'Institut Professionnel des Comptables (I.P.C.F), alors que les conseillers fiscaux et les experts comptables dépendent de l'Institut des Experts-Comptables et des Conseils Fiscaux (I.E.C.). 

Pour choisir le bon "professionnel du chiffre", prenez le temps d'analiser d'abord vos besoins: sont-ils de nature purement comptables ou bien correspondent-ils plutôt à une optimisation fiscale bien nécessaire? En choisissant mieux, et après réflexion, vous bénéficierez ainsi à coup sûr d'un service plus adapté à vos besoins réels. 

 

--------------

 

(*) Note: En fait, le métier de conseil fiscal ( expert fiscal ou fiscaliste dans le langage courant) a vraiment divergé du métier de comptable depuis une quinzaine d'années. Pourquoi? Surtout en raison de la croissance exponentielle des textes législatifs. Du côté du métier de conseiller fiscal (expert fiscaliste), le code fiscal belge a enflé régulièrement, et comporte près de quatre fois plus de matières qu'il y a trente ans! De nombreuses nouvelles conventions préventives de double imposition ont été signées par la Belgique, la pratique des "rulings" fiscaux a été créée, le nombre de jurisprudences fiscales "de référence" a explosé! Même chose pour le métier de comptable: évolution rapide et enrichissement permanent des normes comptables belges émises par la Commission des Normes Comptables (CNC), en parallèle aux nombreuses nouvelles normes européennes comptables & bilantaires (normes IAS et IFRS). Jadis, un comptable pouvait établir facilement les déclarations fiscales, directement à partir des chiffres de revenus et de frais professionnels de l'indépendant ou bien sur base du bilan de l'entreprise. Cette période bénie est révolue: il faut tenir compte aujourd'hui de multiples dépenses fiscalement non admises, d'avantages en nature imposables, d'exonérations et de réductions d'impôts, modifiées chaque année par le législateur. 

Un nouveau métier est né, et c'est à vous de choisir en le nommant conseiller fiscal, fiscaliste ou encore expert fiscal!